Démarche / Approach

DÉMARCHE
Par le biais de procédés mécaniques simples, je crée des œuvres cinétiques et sonores imprécises qui, de ce fait, explorent le potentiel de déploiement de la matière et de structures sur laquelle des forces sont appliquées. Malgré la précarité de leurs assemblages, je conçois mes réalisations avec l’intention qu’elles parviennent à générer des formes aux échos poétiques, dans un état transitoire qui se tend entre création et destruction. 
Cette poésie est justement amplifiée par le mouvement évasif de la machine qui s’anime malgré tout. Dans l’intention de produire des phénomènes inattendus, j’exploite la fragilité et la souplesse de certains matériaux souvent récupérés ou de nature industrielle, comme des tiges en cuivre, du papier ou des pièces de bois fragiles. À la différence d’une machine industrielle, les éléments sont reliés de manière totalement artisanale, voire désinvolte. En cela, les structures sont instables, parfois éphémères, et leurs mouvements potentiellement imprévisibles. C'est précisément ce qui peut donner lieu à l’événement dans un espace où l'assemblage prend vie. Les rythmes incertains du mouvement et du son, liés à l’esthétique brute des composantes, intensifient l’effet hasardeux, même dangereux, de mes réalisations. Ainsi, je souhaite que mes oeuvres fassent écho à l’indétermination des choses et du monde en mouvement.

APPROCH
Via simple mechanical processes, I create imprecise kinetic and sonic artworks that hence explore the matter to which pressures are applied. Despite the precariousness of their assembling, these pieces are conceived with the intention of managing to generate forms the bare a poetic echo in a transitory state which stretches between creation and destruction.
This poetry is thus amplified by the elusive movement of the machine that comes to life despite all.  With the intention of producing unexpected phenomena, I harness the  fragility and the flexibility of several recuperated or industrial materials such as copper rods, paper or fragile pieces of wood. Unlike an industrial machinery, the elements are linked in a totally artisanal perhaps even flippant way. In doing so, the structures are unstable, sometimes short-lived, and their movements are potentially unpredictable. It is precisely this instability that creates the event in the venues where the assembling comes to life. The uncertain rhythms of movement and sound , linked to the raw esthetics of the components, intensify the random even dangerous effect of my creations.  Thus I wish my work to echo the indetermination of things and of the world in motion.
Back to Top